Arromanches

AMO — Musée du Débarquement

  • architecture
©Projectiles

Maitre d’ouvrage : SHEMA et Commune d’Arromanches

Nature : faisabilité, programmation architecturale et paysagère, AMO

Surfaces : 1740m2 SU

Coût : 7,4 M€ HT

Calendrier : 2017 – 2020

Équipe AMO : ATELIER IRIS CHERVET, FL&CO programmiste & conservation préventive, LAMAYA muséographe, PIERRE NOE économiste.

Équipe MOE : PROJECTILES architecte et scénographe lauréat

  • D’UN MUSÉE DE MÉMOIRE A UN MUSÉE D’HISTOIRE
  • UN MUSÉE-PAYSAGE, DONT LE PARCOURS MUSÉOGRAPHIQUE COMMENCE DANS L’ESPACE PUBLIC
  • INTERROGER LA PLACE ET LE RÔLE DU MUSÉE DANS LA VILLE

Ouvert en 1953 et accueillant 300 000 visiteurs annuel, le musée du Débarquement est bâti sur le port d’Arromanches à l’endroit même où fut implanté le port artificiel « Mulberry B » dont les vestiges sont encore visibles au gré des marées. Véritable musée de site, composante du paysage, il constitue une partie de l’histoire de la bataille de Normandie. Le musée déjà agrandi par 2 fois est un objet composite qui, jamais entièrement repensé, est devenu désuet et trop exigu. Conscient de cet état, la commune d’Arromanches a lancé des études de faisabilité et de programmation pour la restructuration/extension de l’équipement. #cut

La renaissance du musée comprendra son ouverture sur le site et sur la ville, la création de nouveaux espaces d’accueil du public, la mise en place d’un nouveau parcours muséographique et la création d’une nouvelle image du bâti. L’enjeu majeur réside dans l’élaboration d’un scénario permettant d’éviter la fermeture du musée et de maintenir des conditions de visite non dégradées pendant les travaux. Un débat est amorcé sur la valeur patrimoniale du musée d’origine en tant que témoin de la Reconstruction et le choix est laissé aux concepteurs de garder partiellement ou de déconstruire l’équipement existant.

Situé en front de mer, sur la place centrale de la commune, le futur musée constitue un lieu phare de la ville et une composante urbaine majeure. La place du 6 Juin 1944, aujourd’hui dédiée au stationnement, deviendra avec le nouveau musée un véritable parvis, amplifiant l’ouverture du site sur le paysage maritime, espace d’accueil des publics introduisant le parcours muséographique en amont du musée par la mise en scène de collections extérieures (véhicules, radar…) dans l’espace public.

[+]
©Projectiles
©Projectiles
Retour aux projets
Ostende
Aménagement littoral
Suivant
Colmar
Musée du Livre
Précédent